Paul Eluard site officiel2020-06-20T14:51:09+01:00

Pablo Picasso Paul Eluard Une Amitié Sublime

Exposition au Musée Picasso de Barcelone

L’Exposition de Barcelone, ouverte le 6 novembre 2019, se propose de ressusciter dans le foisonnement des échanges (plus de 200 œuvres graphiques, manuscrites, picturales, photographiques, filmiques y sont présentées) et le rappel des convulsions de l’époque, les traces vivantes de l’amitié sublime qui a lié, des années trente à la fin de l’année 1952, le peintre Pablo Picasso et le poète Paul Eluard.

Par une très belle et très sobre orchestration de documents de première main, elle recompose le milieu vital d’une relation exceptionnelle et rend compte d’une passion poétique, souffrance et félicité, indissociable du vécu.

Car pour Eluard comme pour Picasso, créer c’est se créer, et dans la relation à l’autre se créer mutuellement.

Voir l’article de Harry Bellet publié dans Le Monde du 28 décembre 2019 : Entre Eluard et son “frère” Picasso, une amitié profonde.

Loading...

Carrer de Montcada 15-23. Barcelona.

Tout ou partie des oeuvres seront présentées, sous réserve, lors de l’exposition prévue au Musée d’art et d’histoire Paul Eluard de Saint-Denis et au Musée Picasso de Paris, en 2020.

Les actualités

Correspondance inédite

André Breton, Paul Eluard, Correspondance, 1919-1938.

Présentée et éditée par Étienne-Alain Hubert. Gallimard, Collection Blanche, 2019, 464 p., index, illustrations.

Cette correspondance inédite fait revivre vingt ans de l’histoire de Dada et du surréalisme au fil des échanges entre deux acteurs majeurs. Des noms d’écrivains — Tzara, Aragon, Crevel, Char, Péret et d’autres — traversent ces pages, ainsi que ceux de peintres, Max Ernst et surtout Dalí. On y voit l’histoire des revues s’enrichir de nouveaux épisodes.

L’auteur de Capitale de la douleur et de L’Amour la poésie a donné à la poésie surréaliste son plus pur éclat. Voilée plus tard par lui-même, la participation d’Eluard aux côtés de Breton à la vie palpitante du mouvement se révèle primordiale. Les enthousiasmes alternent avec les aveux de détresse absolue dans le dialogue de deux êtres réunis par une amitié sans réserve.

Relation dont l’un et l’autre mesureront rétrospectivement le caractère exceptionnel. « J’ai cru, comme en aucun autre, à ton amitié, à ta compréhension profonde de ce que nous voulions », écrit Breton à Eluard en mars 1936. À partir de cette année, les engagements révolutionnaires dictés au départ par la même et intransigeante passion les conduisent peu à peu vers des choix opposés. Rejoignant une aspiration de jeunesse vers la fraternité humaine, Eluard va en chercher l’incarnation du côté du Parti communiste auquel il adhérera pendant la guerre alors que les yeux de Breton se seront définitivement dessillés lors du premier Procès de Moscou. Sous nos yeux, la correspondance se fait la chronique d’une rupture.

Voir l’article de Thierry Clermont publié dans “Le Figaro” du 16 janvier 2020.

1930 – Paul Eluard et André Breton © Man Ray
ancienne collection Man Ray (18901970)

Réédition

Facile (poèmes de Paul Eluard, photographies de Man Ray)

Présentation de Nicole Boulestreau
Réunion des Musées Nationaux 2019. Coffret. 39€

Dans le cadre de l’exposition «Man Ray et la Mode», qui s’est tenue à Marseille et devait ensuite rejoindre Paris en avril, la Réunion des Musées Nationaux a réédité en fac-similé Facile, un livre de poèmes datant de 1935 et célébrant des nus de Nusch, la seconde femme d’Eluard. 

Man Ray y “introduisait en place des moyens classiques de l’impression, le medium de la lumière matérialisée sur un support photosensible. Aux portraits, aux nus gravés ou lithographiés se substituait la trace lumineuse d’un corps exposé”.

La RMN rend ainsi accessible au grand public ce petit livre rare, fruit de l’exceptionnelle connivence entre ses co-auteurs le poète surréaliste Eluard «aimant l’amour», le photographe Man Ray «l’Homme Lumière» (ainsi que s’était nommé Emmanuel Radnitsky, arrivant à Paris de New York en 1921), et Guy Lévis Mano, artiste typographe parisien, libraire et imprimeur. 

Dans son livret de présentation illustré de photos de Man Ray, Nicole Boulestreau éclaire ce «photo poème» magnifiquement réédité. Elle le définit comme «un art d’aimer lumineux» du XX° siècle, né de l’entente  parfaite entre Nusch et Eluard.

Nusch-Eluard-Facile-©ManRay

1936 – Nusch et Eluard © Man Ray

Adhérer à l'association

BTN-Adhesion-en-ligne

BTN-formulaire

Liens à consulter

Capitale de la douleur www.doucet-litterature.org

Mélusine

alderan philosophie Conférences philosophiques Hans Leymarin sur Paul Eluard

CERCC Centre d'études et de recherches comparées sur la création Journée Paul Eluard Conférences ENS Lyon



Maison de Paul Eluard

Restauration de la maison de Paul Eluard à Saint-Brice-sous-Forêt

Lancement d’une souscription publique

La maison de Paul Eluard, l’un des principaux lieux de mémoire du Dadaïsme et du Surréalisme

Démobilisé en 1919, Paul Eluard, de santé fragile, s’installe en 1920 à Saint-Brice, avec sa femme Gala et leur fille Cécile, en tant que locataire...

Lire la suite
dapibus leo. eleifend ante. sed libero. odio sem, Phasellus eget Lorem